Aller au contenu
  1. MarcoX

    MarcoX

  • Contenu similaire

    • Par MarcoX
      Du Jeudi 5 au Lundi 9 avril, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et laVille de Toulon accueillent l'Hermione à l'occasion de son voyage 2018.

      Le célèbre navire de Lafayette fera 5 jours durant son escale dans la plus belle rade d'Europe, à Toulon. Au programme notamment Visites de l'Hermione, Village animé, Déambulations et spectacles de rue, Concerts, Expositions, Conférences, Parade nautique, ...

      Un évènement de l'histoire maritime à Toulon, autour d'un village et d'animations gratuites ouvertes à tous. Convient aux enfants https://www.facebook.com/events/882999681872418/
       
    • Par CIL Haute ville Toulon
      En 2001, le Syndicat intercommunal des transports en commun de l’aire toulonnaise (Sitcat) choisissait le tramway Sirio, pour équiper le futur transport en commun en site propre (TCSP) varois à l’horizon 2005 (lire ici). 

      Fonds collectés,expropriations rondement menées...mais en 2006, revirement : TPM, à la tête de laquelle se trouve le maire de Toulon Hubert Falco (UMP), abandonne le tram sur rail au profit d’un super bus! c’est la douche écossaise pour les tenants du tramway : Hubert Falco, après un premier recul du tramway sur rails vers le tramway sur pneus, annonce sa conversion au BHNS (bus à haut niveau de service).
      Les contribuables expulsés se rebiffent et  demandent le remboursement de plus de 200 millions d'euros à la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM) en raison de l'abandon d'un projet de tramway pour lequel les entreprises locales avaient été sollicitées.
      L’abandon soudain du tramway par Hubert Falco ressemble au fait du prince. Mais juridiquement et financièrement, le président de TPM-maire de Toulon ne possède pas les mêmes pouvoirs que le souverain. Le temps passant, la DUP a expiré. Le tribunal administratif a jugé le projet BHNS illégal, fond comme forme – sur recours d’une association Collectif tramway active et tenace – et l’a déclaré en outre non conforme avec la DUP et le PDU.
      Hubert Falco n’a pas fait appel. Sa stratégie consiste à modifier le PDU pour le rendre compatible avec le BHNS.  
      La question de la légalité des versements transports collectés auprès des entreprises, comme celle des expropriations déjà engagées, reste également en suspens. Sources de contentieux potentiels.
      Le dossier est il pour autant abandonnée? Rien n'est moins sur : la DREAL PACA (représentation de l'état en région) maintient l'information sur son site (lire ici)
      Un projet qui fait réver les actifs pris dans les embouteillages  
      Première Phase : La Seyne-La Garde Premier tronçon prévu pour 2011 : Blache (Toulon Centre) - Clémenceau (La Garde) Deuxième tronçon prévu pour 2013 : Gare SNCF La Seyne sur Mer - Blache (Toulon centre) et Clémenceau (La Garde) - Gare SNCF de la Garde Soit au total 18,3 km de long et 37 stations. Deuxième Phase : Le Pradet - St Mandrier Pin Rolland (Saint Mandrier) - Quatre saisons (Le Pradet). Longueur totale bout en bout de 30,3 km. Nombre de stations : 55. 
      Mise en service : non encore déterminé Alors, si comme comme des milliers d'actifs traversant la commune quotidiennement 
      * Vous êtes exaspéré par les embouteillages chaque jour plus importants dans l’agglomération toulonnaise,
      * La pollution vous inquiète,
      * Vous rêvez d’un mode de transport confortable, rapide, ponctuel, non polluant, à la hauteur des besoins de notre métropole,
      Alors, c’est un Tramway sur l’axe La Garde - La Seyne qui vous convient.
       
      Pour appuyer cette solution, signez la pétition du Collectif Tramway
      Signez mais aussi diffusez cette pétition puisque le Président de la Métropole assure qu’on ne lui écrit jamais au sujet des transports en commun.
      Pour écrire à M. Falco :
      M. Hubert Falco maire de TOULON, président de la Métropole TPM
      107 boulevard Henri Fabre - CS 30536
      83041 Toulon Cedex 
      Par courriel :  hfalco@tpmed.org  ou : directioncommunication@mairie-toulon.fr ;
      Pour nous joindre/appuyer notre effort :
      https://www.facebook.com/CollectifTramwayToulon/  collectif.tramway.toulon@gmail.com  
      Télécharger le dossier de synthèse
    • Par MarcoX
      Une nouvelle ligne de bateaux-bus d’ici 2020
      Le maire de La Seyne, vice-président de Toulon Provence Méditerranée, et ses pairs siégeant à la Métropole, sont tombés d’accord sur le développement du Réseau Mistral par le cabotage.
      « La nouvelle ligne de bateaux-bus de cabotage autour de la rade de Toulon, que nous réclamons depuis longtemps, doit pouvoir voir le jour d’ici début 2020. » Cette « excellente nouvelle » que Marc Vuillemot s’est empressé de partager sur son blog (ici), fait suite, souligne-t-il, à « un important moment de travail […] entre quatre vice-présidents de la métropole TPM : Gilles Vincent, maire de Saint-Mandrier, Yannick Chenevard, maire-adjoint toulonnais et délégué aux transports métropolitains, rejoints par Ange Musso, maire du Revest et chargé des finances intercommunales, et moi-même ».
      Une satisfaction qui se justifie d’autant que le maire de La Seyne plaide, « depuis des années », en faveur d’« un indispensable développement des lignes de bateaux-bus pour désengorger le réseau routier du tour de la Rade ».
      Dans l’intervalle, indique Marc Vuillemot, il est prévu qu’un ponton flottant soit installé à Bois-Sacré afin de permettre une correspondance entre les lignes maritimes existantes. Ce qui « devrait sous peu, précise-t-il, autoriser une liaison si nécessaire entre nos quartiers sud et notre cœur de ville ».
      laurenceartaud@la-seyne.fr
      Source (c) Le Seynois : http://leseynois.fr/une-nouvelle-ligne-de-bateaux-bus-dici-2020/
  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 40 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne


×