Aller au contenu

Messages recommandés

TOULON-PROVENCE-MÉDITERRANNÉE PREND LA MÉTRO ET PRÉPARE SON «SUPER» BUS.

tram-611x450.jpg

( BHNS Metz, photo (c) Francis Wagner)

En parallèle, TPM va lancer dès le 15 janvier, l’enquête publique en vue de la création de son transport en commun en site propre qui devrait prendre la forme d’un bus à haut niveau de service.

(Source (c) Var Matin : http://www.varmatin.com/vie-locale/ces-dix-evenements-qui-vont-marquer-toulon-en-2018-196514).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


PRÉFET DU VAR - AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE

Transport en Commun en Site Propre de l’agglomération toulonnaise, sur le territoire des communes de La Seyne-sur-Mer, d’Ollioules, de Toulon, de La Valette-du-Var et de La Garde. Maître d’ouvrage : communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée.

Par arrêté préfectoral du 21 novembre 2017, une enquête publique unique, d’une durée de 32 jours, est prescrite du lundi 15 janvier 2018 au jeudi 15 février 2018 inclus, aux lieux, jours et heures précisés dans le tableau ci-dessous :

  • Siège de la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée 107 boulevard Henri Fabre - CS 30536 - 83041 Toulon cedex 9 Du lundi au vendredi inclus de 8h à 18h. 
  • Mairie de Toulon - Direction générale des services techniques Infrastructures L’oiseau de feu - 137 avenue Henri Poincaré - 83000 Toulon Du lundi au vendredi inclus de 9h à 12h et de 14h à 16h30.
  • Mairie de La Valette-du-Var - Direction de l’aménagement urbain - Bureau 208 Place général de Gaulle - BP 152 - 83167 La Valette-du-Var cedex Du lundi au vendredi inclus de 9h à 12h et de 14h à 16h30.
  • Mairie de La Garde - Service urbanisme - 2ème étage Rue Jean-Baptiste Lavène - BP 121 - 83957 La Garde cedex Du lundi au vendredi inclus de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30.
  • Mairie administrative d’Ollioules Espace Pierre Puget - 2 place Marius Trotobas - BP 108 - 83191 Ollioules cedex Du lundi au vendredi inclus de 8h à 12h et de 13h30 à 17h.
  • Mairie de La Seyne-sur-Mer 20 quai Saturnin Fabre - 83507 La Seyne-sur-Mer cedex Du lundi au jeudi inclus de 8h à 17h30 Le vendredi de 8h à 16h30.

Le projet de Transport en Commun en Site Propre (TCSP) est basé sur le principe d’un mode de transport de type Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Le tracé s’étend sur environ 23 km : depuis l’espace marine de La Seyne-sur-Mer, en traversant les communes d’Ollioules, de Toulon et de La Valette-du-Var, jusqu’à la gare de La Garde. Le tracé est prévu en site propre sur plus de 70% du linéaire. Le projet a vocation à améliorer l’offre de transport, par un renforcement de la fréquence, de l’infrastructure et de la capacité du réseau bus sur le linéaire dédié au projet. Ce linéaire s’inscrit presque intégralement sur le tracé de l’ancien TCSP déclaré d’utilité publique en 2000 et en 2005. L’essentiel du foncier est maîtrisé. La fréquence annoncée en heure de pointe est de 7 à 8 minutes et le trafic attendu sur la ligne est de 50 540 usagers par jour à la mise en service de la ligne complète. Le projet s’étend de façade à façade et intègre le réaménagement des trottoirs et accotements des voies supportant le BHNS. Il comprend également des travaux d’adaptation du dépôt bus de Brégaillon à La Seyne-sur-Mer et la création du nouveau dépôt bus de Sainte-Musse à Toulon ; l’aménagement d’un parking relais de près de 500 places sur Ollioules à l’est du Technopôle de la Mer et à l’ouest de l’échangeur autoroutier de Châteauvallon ; l’aménagement d’un parking relais d’environ 600 places sur Toulon à Sainte-Musse ainsi que l’ouverture de l’avenue commandant Morazzani sur le boulevard du maréchal Joffre.

Au terme de la procédure, des accords ou des refus pourront être adoptés, par arrêté préfectoral, sur : • la déclaration d’utilité publique des acquisitions et travaux nécessaires à la réalisation du projet de TCSP de l’agglomération toulonnaise, sur le territoire des communes de La Seyne-sur-Mer, d’Ollioules, de Toulon, de La Valette-du-Var et de La Garde ; • la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme de la commune d’Ollioules ; • la cessibilité de tout ou partie d’immeubles nécessaires à la réalisation de l’opération, sur le territoire des communes d’Ollioules et de Toulon, en vue de l’expropriation pour cause d’utilité publique.

Voir et lire le PDF complet ici : https://tpm-agglo.fr/sites/new.tpm-agglo.fr/files/enquete_publique_tcsp_2018.pdf

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toulon : l’enquête publique sur le bus à haut niveau de service... n’aura pas encore lieu

Écrit par  Guillaume de Saint Vulfran - lundi 15 janvier 2018 16:43

536c84ef2abba94205f2bee78759e586_L.jpg

Le réseau de bus et de navettes de l’agglo affiche aujourd’hui ses quelques 30 millions de passagers. L.M. L'utilisation de l'article, la reproduction, la diffusion est interdite - LMRS - (c) Copyright Journal La Marseillaise

La nouvelle enquête publique sur le projet de transport en commun en site propre (TCSP) sur le principe d’un bus à haut niveau de service (BHNS) devait démarrer ce 15 janvier à Toulon. La procédure a été annulée au dernier moment par la Préfecture pour cause de recours contentieux qui n’a pourtant rien à voir avec le dossier. Il faudra encore attendre. Histoire d’un fiasco ?

 

Ironie du sort ? Faute à pas de chance ? En tout cas encore une occasion manquée. L’enquête publique qui devait s’ouvrir ce lundi 15 janvier n’aura pas lieu. Du moins pas encore. Ce devait être le deuxième dossier de la rentrée des confiseurs (après le passage de Toulon Provence Méditerranée en métropole)...

Caramba encore raté ! On n’est vraiment pas près d’avoir un TCSP à Toulon et dans l’agglo. Alors un tramway, qui était pourtant la meilleure idée de départ... Un petit rappel des faits s’impose : par arrêté préfectoral du 21 novembre 2017, une enquête publique unique, d’une durée de 32 jours, concernant le Transport en commun en site propre de l’agglomération toulonnaise - sur les communes de La Seyne, Toulon, Ollioules, La Valette et La Garde -, devait avoir lieu du lundi 15 janvier au jeudi 15 février inclus. L’avis était placardé dans les arrêts de bus, quelques sites Internet de commune en parlaient (notamment celui de La Seyne) et les permanences étaient fixées. Sauf que... patatras. Voici que la même Préfecture est obligée de faire machine arrière et de stopper la procédure, pour la reporter à une date ultérieure.

La bataille du tram

La raison ? L’annulation au niveau national par le Conseil d’État du décret d’avril 2016 (sur un recours de France nature environnement) relatif à l’autorité régionale compétente en matière de transport et d’environnement. Une décision qui annule de fait l’avis rendu par la Dreal sur le dossier du TCSP en août dernier. Et Toulon Provence Méditerranée devra donc s’adresser à une autre autorité environnementale, et attendre son avis avant que la préfecture ne rouvre une nouvelle enquête. Les Varois attendraient-ils autant si le tramway avait été fait en temps et en heure, comme prévu ?

Alors que le collectif Tramway de l’aire toulonnaise souhaite un heureux anniversaire pour les 30 ans du tram de Grenoble, ce dernier rappelle dans son bulletin de décembre les 43 ans d’absence de tram à Toulon. Rappelons-le, c’est en février 1975 que le secrétaire d’État aux Transports de l’époque écrit aux maires de huit villes, dont Toulon, pour les inviter à étudier le retour du tramway. L’idée avait mûri jusqu’au début des années 2000 quand le conseil communautaire de Toulon Provence Méditerranée adoptait un Plan de déplacements urbains « comportant le premier tracé du tram sur rails »: « Un choix confirmé par la déclaration d’utilité publique de 2005. » Tout allait bien jusqu’en 2006 et la décision unilatérale d’abandon du tram au profit d’un BHNS.

Le collectif et les associations membres de l’aire toulonnaise ont dû batailler ferme pour mettre en oeuvre ce qui avait pourtant été voté. En vain, malgré les recours (gagnés) devant le Tribunal administratif de Toulon contre plusieurs décisions de l’agglo. Résultat ? L’agglo s’enferre dans son BHNS (un bus amélioré selon ses détracteurs), moins cher certes mais aussi moins « performant » et a relancé un nouveau PDU (voté depuis) et une nouvelle procédure de déclaration d’utilité publique pour le réaliser. C’était l’objet de l’enquête publique qui devait s’ouvrir le 15 janvier.

« Au moment où on se glorifie de devenir une métropole, un titre de gloire a échappé à nos élus : nous serons la seule métropole à ne pas disposer de moyen de transport performant qu’est le tramway », conclut le collectif Tram. A méditer.

G.ST.V.

Source (c) La Marseillaise : http://www.lamarseillaise.fr/var/developpement-durable/66806-toulon-l-enquete-publique-sur-le-bus-a-haut-niveau-de-service-n-aura-pas-encore-lieu

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, MarcoX a dit :

c'est surtout tous ces recours qui retardent le lancement de ce bus, du coup faut attendre et être patient

Je n'ai jamais compris tous ces recours, tant qu'on a un transport qui évite les bouchons. Mais par contre, le nouveau  projet avec seulement 70% site propre c'est pas terrible. Heureusement que l'on a les bateaux bus à toulon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Dawo a dit :

Je n'ai jamais compris tous ces recours, tant qu'on a un transport qui évite les bouchons. Mais par contre, le nouveau  projet avec seulement 70% site propre c'est pas terrible. Heureusement que l'on a les bateaux bus à toulon

Je sais, je sais, regarde l'aéroport de Nantes :( certains sont nés pour faire c....suffit de voir aussi le projet du cinéma à La Seyne, c'est désolant!

Oui, les bateaux-bus sont au top, premier réseau français (bon ils sont pas nombreux aussi), après le maire avait dit que pour le bus BHNS l'avantage et qu'on pouvait le faire aller au Mourillon (ce qui n'aurait pas été le cas avec le tramway, même si à l'époque il y avait le tram vers les plages)! 

Le plus urgent pour moi est la ligne principale qui part de La Seyne jusqu'à La Garde en passant par Saint-Jean et La Valette (la 1), il faut que se soit une priorité avec des horaires plus larges (surtout le soir, le dimanche et jours fériés) comme au centre commercial L'Odyseum à Montpellier un tram toutes les 2 minutes au coeur du centre, c'est le rêve! Tu prends L'Avenue 83 ou le centre Grand Var/Université on  peut pas dire que se soit bien déservi, c'est presque honteux même :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par MarcoX
      Du Jeudi 5 au Lundi 9 avril, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et laVille de Toulon accueillent l'Hermione à l'occasion de son voyage 2018.

      Le célèbre navire de Lafayette fera 5 jours durant son escale dans la plus belle rade d'Europe, à Toulon. Au programme notamment Visites de l'Hermione, Village animé, Déambulations et spectacles de rue, Concerts, Expositions, Conférences, Parade nautique, ...

      Un évènement de l'histoire maritime à Toulon, autour d'un village et d'animations gratuites ouvertes à tous. Convient aux enfants https://www.facebook.com/events/882999681872418/
       
    • Par CIL Haute ville Toulon
      En 2001, le Syndicat intercommunal des transports en commun de l’aire toulonnaise (Sitcat) choisissait le tramway Sirio, pour équiper le futur transport en commun en site propre (TCSP) varois à l’horizon 2005 (lire ici). 

      Fonds collectés,expropriations rondement menées...mais en 2006, revirement : TPM, à la tête de laquelle se trouve le maire de Toulon Hubert Falco (UMP), abandonne le tram sur rail au profit d’un super bus! c’est la douche écossaise pour les tenants du tramway : Hubert Falco, après un premier recul du tramway sur rails vers le tramway sur pneus, annonce sa conversion au BHNS (bus à haut niveau de service).
      Les contribuables expulsés se rebiffent et  demandent le remboursement de plus de 200 millions d'euros à la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM) en raison de l'abandon d'un projet de tramway pour lequel les entreprises locales avaient été sollicitées.
      L’abandon soudain du tramway par Hubert Falco ressemble au fait du prince. Mais juridiquement et financièrement, le président de TPM-maire de Toulon ne possède pas les mêmes pouvoirs que le souverain. Le temps passant, la DUP a expiré. Le tribunal administratif a jugé le projet BHNS illégal, fond comme forme – sur recours d’une association Collectif tramway active et tenace – et l’a déclaré en outre non conforme avec la DUP et le PDU.
      Hubert Falco n’a pas fait appel. Sa stratégie consiste à modifier le PDU pour le rendre compatible avec le BHNS.  
      La question de la légalité des versements transports collectés auprès des entreprises, comme celle des expropriations déjà engagées, reste également en suspens. Sources de contentieux potentiels.
      Le dossier est il pour autant abandonnée? Rien n'est moins sur : la DREAL PACA (représentation de l'état en région) maintient l'information sur son site (lire ici)
      Un projet qui fait réver les actifs pris dans les embouteillages  
      Première Phase : La Seyne-La Garde Premier tronçon prévu pour 2011 : Blache (Toulon Centre) - Clémenceau (La Garde) Deuxième tronçon prévu pour 2013 : Gare SNCF La Seyne sur Mer - Blache (Toulon centre) et Clémenceau (La Garde) - Gare SNCF de la Garde Soit au total 18,3 km de long et 37 stations. Deuxième Phase : Le Pradet - St Mandrier Pin Rolland (Saint Mandrier) - Quatre saisons (Le Pradet). Longueur totale bout en bout de 30,3 km. Nombre de stations : 55. 
      Mise en service : non encore déterminé Alors, si comme comme des milliers d'actifs traversant la commune quotidiennement 
      * Vous êtes exaspéré par les embouteillages chaque jour plus importants dans l’agglomération toulonnaise,
      * La pollution vous inquiète,
      * Vous rêvez d’un mode de transport confortable, rapide, ponctuel, non polluant, à la hauteur des besoins de notre métropole,
      Alors, c’est un Tramway sur l’axe La Garde - La Seyne qui vous convient.
       
      Pour appuyer cette solution, signez la pétition du Collectif Tramway
      Signez mais aussi diffusez cette pétition puisque le Président de la Métropole assure qu’on ne lui écrit jamais au sujet des transports en commun.
      Pour écrire à M. Falco :
      M. Hubert Falco maire de TOULON, président de la Métropole TPM
      107 boulevard Henri Fabre - CS 30536
      83041 Toulon Cedex 
      Par courriel :  hfalco@tpmed.org  ou : directioncommunication@mairie-toulon.fr ;
      Pour nous joindre/appuyer notre effort :
      https://www.facebook.com/CollectifTramwayToulon/  collectif.tramway.toulon@gmail.com  
      Télécharger le dossier de synthèse
    • Par MarcoX
      Une nouvelle ligne de bateaux-bus d’ici 2020
      Le maire de La Seyne, vice-président de Toulon Provence Méditerranée, et ses pairs siégeant à la Métropole, sont tombés d’accord sur le développement du Réseau Mistral par le cabotage.
      « La nouvelle ligne de bateaux-bus de cabotage autour de la rade de Toulon, que nous réclamons depuis longtemps, doit pouvoir voir le jour d’ici début 2020. » Cette « excellente nouvelle » que Marc Vuillemot s’est empressé de partager sur son blog (ici), fait suite, souligne-t-il, à « un important moment de travail […] entre quatre vice-présidents de la métropole TPM : Gilles Vincent, maire de Saint-Mandrier, Yannick Chenevard, maire-adjoint toulonnais et délégué aux transports métropolitains, rejoints par Ange Musso, maire du Revest et chargé des finances intercommunales, et moi-même ».
      Une satisfaction qui se justifie d’autant que le maire de La Seyne plaide, « depuis des années », en faveur d’« un indispensable développement des lignes de bateaux-bus pour désengorger le réseau routier du tour de la Rade ».
      Dans l’intervalle, indique Marc Vuillemot, il est prévu qu’un ponton flottant soit installé à Bois-Sacré afin de permettre une correspondance entre les lignes maritimes existantes. Ce qui « devrait sous peu, précise-t-il, autoriser une liaison si nécessaire entre nos quartiers sud et notre cœur de ville ».
      laurenceartaud@la-seyne.fr
      Source (c) Le Seynois : http://leseynois.fr/une-nouvelle-ligne-de-bateaux-bus-dici-2020/
  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 31 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne


×