• Ecoutez CToulon Radio

MarcoX

Blocage des «gilets jaunes»: Ce qu’il faut retenir de la journée de mobilisation

Noter ce sujet

34 messages dans ce sujet

Blocage des «gilets jaunes»: Ce qu’il faut retenir de la journée de mobilisation

MANIFESTATION Près de 283.000 «gilets jaunes» ont protesté ce samedi dans toute la France contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse du pouvoir d'achat…

1200x768_gilets-jaunes-a13-dozule-normandie.jpg

Des «gilets jaunes» sur l'A13 à Dozulé, en, Normandie — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Une journée de mobilisation, hors norme et parfois hors de contrôle. Ce samedi, près de 283.000 «gilets jaunes» ont protesté dans toute la France contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse du pouvoir d’achat, au sein de 2.000 rassemblements parfois tendus. 20 Minutes revient sur les principales informations à retenir de cette journée de mobilisation.

Une mobilisation difficile à chiffrer

Selon les chiffres communiqués vers 19 heures par le ministère de l’Intérieur, au total 282.710 personnes ont participé aux manifestations, sur quelque 2.000 points de blocages recensés. Des chiffres difficiles à vérifier et contestés par certains manifestants et responsables politiques.

En début de soirée, plus 200 points de blocages n’avaient pas encore été levés et des manifestants étaient toujours présents sur plus de 1.400 lieux de rassemblement.

Des manifestants ont annoncé qu’ils comptaient camper et passer la nuit sur leurs barrages et certains souhaitaient poursuivre le mouvement dimanche. L’accès à certaines autoroutes restait coupé ou difficile en début de soirée. Des barrages filtrants perturbaient notamment encore fortement la circulation sur le périphérique de Caen.

Des dérapages et plus de 220 blessés

Les blocages ont fait plus de 227 blessés, dont 7 graves au cours de la journée. L’incident le plus grave s’est déroulé dans la matinée au Pont-de-Beauvoisin (Savoie), où une conductrice qui emmenait sa fille chez le médecin a été prise de panique quand les manifestants se sont mis à taper sur sa voiture. Elle a foncé alors sur eux, percutant mortellement une femme de 63 ans.

En France, il y a eu 117 interpellations, suivies de 73 garde-à-vue, selon le ministère de l’Intérieur.

Des tensions à Paris mais pas de dégradation

Dans la capitale, les gilets jaunes ont tenté d’accéder à la place de la Bastille et aux Champs-Elysée à la mi-journée. Après plusieurs heures de tensions entre manifestants et forces de l’ordre dans le quartier du Palais de l’Élysée, la majorité des «gilets jaunes» s’est dispersée. Il n’y a eu aucun blessé, aucune dégradation, d’après le préfet de police de Paris, Michel Delpuech.

Appel à la responsabilité

«J’en appelle à la responsabilité de ceux qui organisent ces manifestations. Ils ont porté un message. Il est entendu», a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

«Le gouvernement est attentif à toutes les mobilisations, nous devons maintenant continuer à répondre aux attentes des Français y compris en terme de pouvoir d’achat», a-t-il ajouté.

Les autorités s’inquiètent de la poursuite du mouvement malgré la nuit : «Les manifestations aujourd’hui bon enfant, ce soir se transforment avec l’arrivée de casseurs», a déploré Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN), qui a précisé que des cocktails molotov ont été jetés contre les forces de l’ordre.

Et «la nuit, le danger c’est d’être percuté par un véhicule», a-t-il rappelé alors que 5.000 patrouilles resteront mobilisées jusqu’à dimanche matin.

L’opposition demande au gouvernement d’entendre les Français

Dans l’opposition, certains sont descendus dans la rue : Laurent Wauquiez, le chef de LR, a appelé  Emmanuel Macron à comprendre et «corriger ses erreurs». Des élus du Rassemblement national étaient également présents aux côtés des «gilets jaunes», mais pas Marine Le Pen. Des Insoumis participaient aussi aux manifestations. Leur leader Jean-Luc Mélenchon a critiqué sur Twitter une «manipulation des chiffres de participation» et une «dramatisation» de la part du gouvernement. Il s’est rendu place de la Concorde mais sans porter de gilet jaune.

Sur les réseaux sociaux et dans les médias, de nombreux élus de gauche et de droite ont appelé le gouvernement à ententre la colère des Français.

Le gouvernement maintient le cap

Samedi soir un conseiller de l’exécutif a reconnu qu’il y avait «une mobilisation qui est là, il ne faut pas la nier». Mais «elle n’était pas au niveau attendu. Ce n’est pas le raz-de-marée attendu, malgré un battage médiatique parfois surprenant».

Dans un entretien au Parisien, publié samedi soir, le ministre de la transiition écologique a toutefois exclu de renoncer à la hausse de la taxe carbone le 1er janvier 2019 : Dans un entretien exclusif au Parisien, le ministre de la Transition écologique confirme la hausse de la taxe carbone le 1er janvier 2019 : « en matière de fiscalité écologique, nous poursuivrons la trajectoire prévue (…) Si la France a élu Emmanuel Macron, c’est bien pour qu’on en finisse avec le statu quo », explique-t-il.

Au 1er janvier 2019, les taxes sur le gazole doivent augmenter de 6,5 centimes d’euro par litre et celles sur l’essence de 2,9 centimes.

Source (c) 20 Minutes : https://www.20minutes.fr/societe/2374311-20181117-blocage-gilets-jaunes-faut-retenir-journee-mobilisation

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


De cet article plutôt intéressant je ne retiens que le dernier paragraphe "le gouvernement maintient le cap" qui me semble tout à fait réaliste.

Je crois que cette manifestation un peu ri-kiki n'a servi à rien si ce n'est à emmerder le reste des citoyens et à provoquer hélas, le décès d'une personne âgée qui aurait bien mieux fait de rester au chaud chez elle.

Comme il est dit très justement "  Si la France a élu Emmanuel Macron, c’est bien pour qu’on en finisse avec le statu quo" car en effet le meilleur moyen d'exprimer son avis, c'est le vote et c'est heureusement la base de la démocratie.

Et donc votez, votez tout en sachant que les hommes que vous élirez ne pourront JAMAIS satisfaire tout le monde mais de grâce, plus de " flambi" mous ou de rois fainéants (et 2 fois encore comme le bandit de 1981 pffff ! ) et gardez vous bien des excités genre Mélenchon ou des nuls de l’extrême droite

C'est le meilleur et surtout le seul moyen de vous faire entendre...........!

C'est bien sur MON AVIS qui n'engage que moi..............:pascontent03::)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, aaxoo a dit :

Comme il est dit très justement "  Si la France a élu Emmanuel Macron, c’est bien pour qu’on en finisse avec le statu quo" car en effet le meilleur moyen d'exprimer son avis, c'est le vote et c'est heureusement la base de la démocratie.

 

C'est faux, si la France à élu Emmanuel Macron c'était pour faire barrage à Marine Lepen, ce n'était surement pas un vote d'adhésion envers LaRem ou Macron, au premier tour il arrivait à peine à 24% donc 76% des français ne l'ont pas soutenus.

il y a 43 minutes, Kris a dit :

1 mort 227 blessés  73 garde a vue  bien de vie gâchés pour un gazole moins cher qu'il y a un an et demi

La faute à qui ? à ces abrutis d’automobilistes qui ne pensent qu'à leurs gueules, l'égoïsme des gens, c'est pas comme ci on avait pas été prévenu de la manifestation, 1 mois qu'on nous en parle, fallait prendre ses précautions et ne pas se lancer dans les bouchons, mais curieusement tout le monde avait sa femme qui accouchait ou une personne mourante à aller voir, honte à ces voyous de la route, les mêmes qui chaque jour conduisent comme des chauffards! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Évidemment personne ne donne le contexte global ! Avant le début de la video, cette voiture a forcé le barrage et renversé deux scooters ( dont les conducteurs ont été blessés ). Ici les filets jaunes rattrapaient la voiture qui tentait de s'enfuir.
Mais comme toujours on fait dire ce qu'on veut aux images, pas vrai France bleue ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

France Police – Policiers en colère dénombre plus d’un million de manifestants à seize heures partout en France malgré les chiffres très minorés du ministère de l’Intérieur : https://france-police.org/2018/11/17/france-police-policiers-en-colere-denombre-plus-dun-million-de-manifestants-a-seize-heures-partout-en-france-malgre-les-chiffres-tres-minores-du-ministere-de-linterieur/?fbclid=IwAR1wuazKxLPSCmY3elWTL4y2TlWGzc41QiFb2N9Iz8_8va64OhCkIEZWkI0

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, habitant a dit :

C'est faux, si la France à élu Emmanuel Macron c'était pour faire barrage à Marine Lepen, ce n'était surement pas un vote d'adhésion envers LaRem ou Macron, au premier tour il arrivait à peine à 24% donc 76% des français ne l'ont pas soutenus.

Pas tout à fait vrai non plus car les partis traditionnels étaient en totale décrépitude (et le sont toujours presque 2 ans après ) et on a bien vu lors du débat que Marine Le Pen était totalement hors des sujets d'actualité et complètement perdue devant quelqu'un d'intelligent 

Il a donc plutôt prouvé depuis sa capacité à réformer et à tenir bon face à nos mini syndicats qui ne représentent que très peu de travailleurs mais qui sont capables malgré tout de bloquer un pays, c'est scandaleux.....

Pourvu qu'il tienne le coup et la France en sortira grandie et en meilleur état !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, MarcoX a dit :

Évidemment personne ne donne le contexte global ! Avant le début de la video, cette voiture a forcé le barrage et renversé deux scooters ( dont les conducteurs ont été blessés ). Ici les filets jaunes rattrapaient la voiture qui tentait de s'enfuir.
Mais comme toujours on fait dire ce qu'on veut aux images, pas vrai France bleue ? 

 

Peut-être, mais ces comportements sont quand même totalement inadmissibles !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, habitant a dit :

a faute à qui ? à ces abrutis d’automobilistes qui ne pensent qu'à leurs gueules, l'égoïsme des gens, c'est pas comme ci on avait pas été prévenu de la manifestation, 1 mois qu'on nous en parle, fallait prendre ses précautions et ne pas se lancer dans les bouchons, mais curieusement tout le monde avait sa femme qui accouchait ou une personne mourante à aller voir, honte à ces voyous de la route, les mêmes qui chaque jour conduisent comme des chauffards! 

Pas du tout, il suffisait de ne pas organiser ce genre de manifestation totalement inutile et génératrice de ce genre d'incidents..........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, aaxoo a dit :

Peut-être, mais ces comportements sont quand même totalement inadmissibles !

Ils ont juste aidé la police à arrêter un chauffard, d'ailleurs on voit bien le policier casse la vitre!

il y a 58 minutes, aaxoo a dit :

Pas du tout, il suffisait de ne pas organiser ce genre de manifestation totalement inutile et génératrice de ce genre d'incidents..........

Donc, on ne fait jamais rien, pour ne pas bousculer vos petites habitudes ? C'est pas sérieux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, habitant a dit :

Donc, on ne fait jamais rien, pour ne pas bousculer vos petites habitudes ? C'est pas sérieux!

En fait, il ne s'agit pas de mes petites habitudes mais comme dit très justement Kris : "bloquer et faire chier les gens elle est ou la liberté ? "

Et de surcroît, vous ne connaissez pas mes petites habitudes :)

D'autant plus que ça ne va sans doute rien changer du tout !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu du même avis qu' @habitant 

Toute l'année les gens pleurent contre Macron et là pendant que certains se bougent, on les traitent de fachos, on les écrasent et on les insultes, j'ai vraiment mal à ma France! SOUTIEN TOTAL AUX GILETS JAUNES (et aux forces de l'ordre) et j'ai vraiment honte d'être français quand je lis vos statuts les amis, vous me faîtes honte, pour rester poli!!! Ne prenez même pas la peine de répondre à mon statut (je risque d'être très grossier), merci, continuez à cracher sur vos murs, ne salissez pas le miens!
Et surtout qu'on ne bouscule pas vos petites habitudes...

big_9894.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gilets jaunes : mais où étaient donc les musulmans, le 17 novembre ?

La « diversité », les « nouveaux Français », la « France de demain » chère à Mélenchon : aux abonnés absents, le 17 novembre !

Ces gens si prompts à agiter leur carte d’identité ne se sentiraient pas concernés quand les Français d’origine sont dans la rue ? Eux si prompts à l’occuper, la rue, à pleurnicher, à quémander, à réclamer une égalité de droits (ou plutôt une supériorité de droits – mais pas de devoirs…).

Tous les témoignages reçus, toutes les images, toutes les vidéos concordent. La France du 17 novembre est la France des « de souche », la France des lépreux, la France d’il y a 50 ans, blanche, mixte, goguenarde, aimant rire et persifler, aimant danser, hommes et femmes main dans la main, et se révolter. Des Français qui disent « nos ancêtres les Gaulois » et qui ne se posent pas la question de savoir si leurs ancêtres sont Gaulois, Francs, Normands, Romains, Italiens, Espagnols, Portugais, Vikings… Des Français qui se sentent chez eux – pour combien de temps encore ? – en France.

Mais où étaient-ils, ces immigrés et notamment ces musulmans qui occupent tant nos dirigeants et qui intéressent tellement les politiques qu’ils obsèdent ? Ils obsèdent l’ONU et la CEDH, qui cherchent par tous les moyens à modifier nos lois et nos coutumes pour nous imposer les barbus et les voilées. Ils obsédaient Collomb, mort de peur, qui a même préféré s’enfuir la queue basse plutôt que de les gérer. Ils obsèdent les tribunaux, qui ne savent plus où donner de la tête devant les délinquants musulmans, devant les plaintes contre les Résistants à l’islamisation. Ils obsèdent policiers et pompiers, vivant dans la crainte de devoir intervenir dans leurs quartiers, au risque de finir grillés dans leur voiture…. Liste illimitée, mais chacun comprend ce que je veux dire.

Pas une émeute. Pas d’Allahu akbar. Rien de tout cela, une preuve de plus que la diversité n’était pas là.

Les musulmans se fichent de nos demandes, de nos contestations, ils ne se joignent pas à nous. 
Pourquoi ? 
Ne seraient-ils pas concernés par le prix de l’essence ?
Ne vont-ils pas travailler ?
Ne circulent-ils pas ?
Cochez la bonne réponse et on peut en cocher plusieurs.
– Ils ne travaillent généralement pas.
– Ils ont des moyens de vivre dépassant largement ceux du Français moyen, du sans-dents.
– Ils sont tellement formatés par l’islam que seule la défense de cette saloperie les fait sortir de chez eux et se mobiliser.
Quelles que soient les raisons que vous avez cochées, il n’y a qu’une conclusion à tirer de tout cela : les musulmans qui se mettent à l’écart d’un mouvement de masse comme celui des gilets jaunes montrent qu’ils ne se sentent pas français, qu’ils ne sont pas français, ce qui démontre, ô combien, ce que nous affirmons depuis des lustres : l’islam est incompatible avec la France, avec la République, avec les Français.

 

Extraits d’un article de Christine Tasin paru le 19 / 11

 CHRISTINE TASIN  Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/11/2018 à 12:01, aaxoo a dit :

Gilets jaunes : mais où étaient donc les musulmans, le 17 novembre ?

Je l'attendais avec impatience le message "raciste", je croyais que c'était les gilets jaunes les racistes, ben la preuve que non, prendre un article sur un site de fachos alors que le pauvre marco a demandé sur le tchat d'éviter ceci et surtout que le sujet n'a aucun rapport, d'ailleurs pour votre info @aaxoo il y avait beaucoup de musulmans, d'arabes sur les blocages, ainsi que des noirs, des juifs et même des homosexuels, alors svp garder votre haine pour les forums type fds et autres, mais laissez celui là propre, ça évitera que la rubrique "politique" ne disparaisse (encore une fois) plus vite qu'elle est venue :(

soutien total aux gilets jaunes et je suis fier d'y avoir participer et d'y participer de nouveau ce weekend, malgré les menaces de l'état ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne crois pas que je puisse être accusé de racisme pour n'avoir que republié des extraits d'un article qui exprime un autre point de vue, je n'en suis pas l'auteur et je n'ai même pas indiqué que j'abondais dans son sens mais il me semble normal de laisser s'exprimer d'autres avis que le mien ou le vôtre.

Cela fait aussi partie de la démocratie je crois et rassurez vous, je ne vote pas FN (heu.... RN je crois maintenant) Je savais que j'allais m'attirer la hargne de quelques bien-pensants en publiant sans haine cet article mais je remarque aussi la forme discriminatoire de votre propos "et même des homosexuels" alors balayez svp devant votre porte avant de regarder devant la mienne.

D'autre part je fais partie depuis très longtemps de ces forums sans que personne se soit jamais permis de m’accuser de racisme.

J'ai hâte que ce pseudo mouvement s'achève avant d'autres drames, blessés et morts et exactions en tous genres pour conserver un peu de confiance en la nature humaine et pour que les non participants ne soient plus emmerdés par des actions qui de toutes les façons ne changeront rien, ce n'est certainement pas la bonne méthode pour remplacer le dialogue, vous avez des élus locaux et nationaux qui sont censés exprimer votre point de vue, alors houspillez les pour que précisément ils expriment ce point de vue.

Vous les payez pour cela..........

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici quelques extraits du journal Le Parisien d'il y a 6 heures:

<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Alors qu’un appel au rassemblement sauvage est lancé samedi 24 novembre à Paris, les autorités dénoncent «la radicalisation» du mouvement. Les renseignements notent une évolution alarmante du profil des militants.

Radicalisation des Gilets jaunes, convergence des luttes, ou effet d’aubaine ? Observateurs et analystes peinaient à y voir clair ce mardi soir sur l’évolution de ce mouvement hétérogène et non coordonné dont chacun s’accorde sur le caractère inédit.

Un motard est décédé ce mardi après-midi après avoir été renversé la veille à Portes-lès-Valence (Drôme) par une camionnette qui voulait éviter un barrage. Ce qui porte le bilan, depuis les premières manifestations de samedi, à deux morts et 553 blessés, dont 17 graves. Auxquels il faut ajouter 95 policiers et gendarmes blessés, dont 2 gravement.

Barres de fer et de cocktails Molotov

Si le nombre de manifestants est en légère baisse - entre 10 000 et 20 000 ce mardi -, certains signes sont jugés inquiétants par le service central du renseignement territorial (SCRT). Une note, dont notre journal a pris connaissance, fait par exemple état de l’infiltration, au sein d’un rassemblement de Gilets jaunes sur le parking d’un centre commercial à Langueux (Côtes-d’Armor), de membres militants de l’ultra gauche armés de barres de fer et de cocktails Molotov.

« La nouveauté, ce sont ces violences types urbaines qui ont lieu paradoxalement aussi dans des zones rurales car les rassemblements sont à portée de domicile », constate un haut gradé de la gendarmerie. Le mouvement semble parti pour durer… au moins jusqu’à samedi. Combien seront-ils dans les rues ?

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Combien de morts seront encore nécessaires avant que tout cela s'arrête ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant